initiale_L

Glossae Scripturae Sacrae-electronicae (Gloss-e)


<26_1.I Psalmi 1-25*>

© Martin Morard laborante edidit, Marie-José Sorbets collaborante, Parisiis, 2015-2017 [texte des Psaumes révisé, glose : révision en cours].

Textus Psalmorum

Le texte des Psaumes établi ci-dessous est une reconstitution du textus receptus ‘gallican’ qui s’est progressivement imposé en Europe continentale, dans les liturgies latines du cursus romain et du cursus monastique, dans les psautiers glosés et les commentaires scolaires entre la fin du 9e siècle et le Concile de Trente. Les leçons propres à Rusch (Rusch tantum dans les apparats), ainsi que celles de l’édition critique de la Vulgate (Ps-G = Edmaior.) et de quelques témoins remarquables non glosés, non pris en compte par l’Edmaior sont repérables dans l’apparat du texte.

Le texte biblique de Rusch semble s’écarter des témoins du texte critique plus souvent dans le Psautier que dans les autres livres de la Bible. L’origine de ces leçons propres reste à déterminer par des sondages dans les psautiers des 12e et 13e siècles non pris en compte par les éditions critiques du Ps-G (Psautier gallican) et du Ps-R (Psautier romain et anciens psautiers latins). Rusch s’accorde plusieurs fois avec le groupe insulaire [Hi ΩM] contre le textus majoritaire du Psautier ; il s’écarte moins souvent du Ps-R et des versions vieilles latines que le textus receptus. Il est possible qu’il s’agisse de corrections apportées par Rusch pour faire concorder son texte avec les gloses patristiques mais je ne peux pas le prouver à ce stade de l’enquête, encore en cours, et cette hypothèse ne se vérifie pas dans tous les cas.

La numérotation des Psaumes est celle du Psautier Septante (Ps-G) seule en usage dans les bibles grecques et hébraïques jusqu’à la fin du 15e siècle.

La numérotation des versets en chiffre arabes correspond à la division moderne établie par les éditeurs du 16e siècle à partir de la stichométrie hébraïque, appliqué au Psautier latin à la fin du 16e siècle.

La numérotation en chiffres romains correspond à la stichométrie du Psautier latin traduit sur le grec de la Septante, déjà attestée par le Psautier romain (Ps-R) et conservée par saint Jérôme dans le Psautier gallican (Ps-G). Cette seconde division est la seule en usage dans la psalmodie liturgique latine et les commentaires bibliques jusqu’au concile Vatican II. C’est elle qui structure toutes les versions médiévales de la Glose sur les Psaumes. La numérotation des versets est pratiquement inconnue du Moyen Âge. Elle est souvent confondue avec une division en partie (divisio textus) proposée par le commentaire de Cassiodore ou la Magna glosatura de Pierre Lombard.

Les ponctuations intermédiaires (mediantes) sont indiquée par deux points « : ». Ici encore nous avons fait usage de notre liberté d’éditeur. Il a fallu parfois s’écarter de Rusch dont les particularités en la matière ne paraissent pas mériter l’attention. Nous avons préféré reproduire la ponctuation du psautier cistercien modèle D30, plus représentative. Nous réservons à une étude spécifique l’analyse des nombreuses variations de ces données propres à l’histoire du Psautier latin.

Les sondages effectués à ce jour indiquent que les gloses sur les titres bibliques des Psaumes sont plus nombreuses dans l’édition de 1481 que dans les anciens manuscrits de la Glose de Laon.

Testes collati

Glose en cours de révision [Ps. 1 à 22, 94, 150 etc.].

Rusch : t. 2, Erfurt, f. 228rbva-326rb ; facsim., p. 456b-651b.

Ps-G : Psalterium iuxta Septuaginta Hieronymo translatu, in Biblia vulgata, ed. Weber-Gryson, Stuttgart, 1994, p. 770-954.

Testes allegati

P106 [Lien vers la numérisation]  ; Tr511 : Glosa Lombardi (GL) locatim conllata

Fontes principales

Augustinus Hipponenseis, Enarrationes sive tractatus in Psalmos.

Cassiodorus, Expositiones in Psalmos.

Hieronymus (pseudo), Breviarium in Psalmos, PL 26.

[Martin Morard, 1 novembre 2017, résultats partiels portant sur la collation de Rusch avec Edmaior. et des sondages dans les autres témoins cités]


Comment citer cette page ?
Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), « Glossa ordinaria cum Biblia latina, <26_1.I Psalmi 1-25*> » , dans Morard Martin (dir.), Glossae, gloses et commentaires de la Bible au Moyen âge, 2016 (permalink : ). Consultation du 10/12/2017.