initiale_L

Glossae Scripturae Sacrae-electronicae (Gloss-e)


<36. Baruch**>

©Gloss-e.irht.cnrs.fr Martin Morard edidit, Parisiis, 2013-2016.

Textus Bibliae sine glossa ordinaria :

Rusch : Biblia latina cum Glossa ordinaria, ed. A. Rusch, Strasbourg, 1480, t. 3, Erfurt, f. 180rb-182vb ; facsim., p. 215b -220.

Weber : Biblia vulgata, ed. Weber-Gryson, Stuttgart, 1994, p. 1255-1265.

Nota :

Le livre de Baruch est absent des bibles de la tradition alcuinienne et des versions primitives de la Glose sur les Prophètes diffusée au 12e siècle. Il réapparaît au 13e siècle dans la version ‘parisienne’ ou universitaire de la Bible et certains manuscrits de la Bible glosée standardisée. Il s'écarte alors parfois de la recension théodulfienne (Weber) dont nous donnons ici les variantes en apparat du texte biblique de Rusch. Baruch a fait l’objet de plusieurs commentaires au cours du 13e siècle. Le plus connu est celui qui circule avec les Postilles d’Hugues de Saint-Cher (+1263), diffusées à partir du second tiers du 13e siècle, et de leur version courte, un peu plus tardive (1250-1270), également attribuée à Hugues de Saint-Cher, à laquelle nous donnons le nom de Glossa dominicana. Celle-ci est restée inédite, contrairement aux Postilles longues dont le succès a été renforcé par les nombreuses éditions imprimées dont elle a bénéficié aux 17e et 18e siècle. Elle a circulé sous forme de livre glosé, de part et d'autre du texte biblique disposé sur une colonne au centre des feuillets, sans glose interlinéaire (schéma"Glose continue en 3 colonnes"), tandis que la Postille longue se présente le plus souvent comme un commentaire simple sur deux colonnes (lemme biblique réduits à des mots repères). La postille d'Hugues de Saint-Cher sur Baruch a cependant été fragmentée en sentences marginales et interlinéaires disposées dans manuscrits de la Bible glosée du second tiers du 13e siècle sans qu'il soit encore possible de dire s'il s'agit de la source d'Hugues ou si son commentaire de Baruch est le texte original d'où ont été extraites les sentences des exemplaires glosés. On trouvera ci-dessous quelques extraits appelés à être progressivement complétés. Une étude plus poussée établira les rapports exacts de ce texte avec la Glose sur Baruch du Doyen de Salisbury éditée par A. Sullavik sous la direction de Louis-Jacques Bataillon et (CCCM 219) ; cf. A. Sulavik, « Baruch secundum Decanum Salesberiensem », AHDLMA 69 (2001), p. 261-295.

Glossa dominicana / Hugonis Postille minores :

Valencia, Universitat de València. Biblioteca Històrica, BH Ms. 496 [Lien vers la numérisation] , f. 83v-109v (sigle Val496 ).

Beaune, BM, ms. 10 : Beau10 [Lien vers la numérisation] , f. 280sqq. : le texte biblique n'a pas été préparé pour être glosé ; les sentences sont ajoutées de seconde main dans les marges sous forme de scholies.

P59, f. 518 sqq. [Lien vers la numérisation] : Hugo de Sancto Caro, Postilla minor (Bar.)


Comment citer cette page ?
Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), « Glossa ordinaria cum Biblia latina, <36. Baruch**> » , dans Morard Martin (dir.), Glossae, gloses et commentaires de la Bible au Moyen âge, 2016 (permalink : ). Consultation du 15/07/2019.