initiale_L

Glossae Scripturae Sacrae-electronicae (Gloss-e)


Abreviationes et compendia apparatuum

N = Nom d’un auteur cité

V = mot(s) variant(s), sentence ou expression

T = témoin(s)

abréviations

développement

explication de l’usage

explet lemmatis partem in lectionibus variantibus non iteratam (e. g. lego ] –ge = lege ; dicebat ] –bantur = dicebantur ) dans l’apparat positif : tiret qui sépare les deux parties d’une inversion (V-V) ou tiret qui indique une désinence : lego T1] -ge (au lieu de lege) T2
! sic leçon telle quelle dans le témoin
*
? dubitationem indicat indique un doute, une hésitation
[ ] deletionem ab editore propositam limitant passage omis dans une citation
[…] deletionem ab editore propositam limitant crochets droits indiquant un passage perdu à cause d’un accident matériel du support, éventuellement restitué par l’éditeur
‘‘…’’ includunt prolatum textum ad sensum citation ad sensum
‘…’ includunt prolatum textum in cursu directo style direct ou équivalent
+ additio, addidit... (+ V T signifie :) addition (de V dans T)
< > textus ab editore restitutus texte restitué par l’éditeur
<Non hab.> non habet / habent L’expression analysée ne se trouve pas dans les sources désignées (N T)
= testem indicat lemmatis sine abreviatione indique une identité entre deux termes ou la présence d’un segment de texte dans certains témoins (glose 3 = T (la glose 3 se trouve dans T)
« … » includunt prolatum textum ad verbum citation littérale
a. articulus (etc.) article(s)
ad responsio ad argumentum réponse à une objection
add. additio, addidit... (add. V T signifie que T) a ajouté (V)
al. m. alia manus (V a été copié par une) autre main (que celle du copiste principal de T)
an. ante, anteponit (etc.) avant
arg. argumentum (etc.) objection, argument
Attest. attestatum introduit la référence à des oeuvres postérieures à la rédaction du texte édité, mais qui en attestent la teneur
c. caput chapitre
cacogr. cacographia cacographie (coquille)
cancel. cancellatus (etc.) cancellé
cett. ceteri et cetera, et le reste
cf. confer se reporter à
co. corpus articuli corps de l’article
cod. / codd. codex / codices manuscrit/s
Codd. : codices introduit la déclaration des témoins dans lesquels la présence du texte édité a été vérifiée et à sur lesquels il a été collationné
col. columna colonne
compl. complevit (complet, etc.) a complété
conf. confuse confus
coniec. coniecimus conjecture
contuli (sparsim) contuli j’ai collationé (partiellement)
corr. correxit a corrigé
cum cum (T) choisit (V avec T2 qui peut être une source ou un autre témoin)
d. distinctio (etc.) distinction
del. delevit (etc.) a supprimé
e. g. exempli gratia par exemple
ed. edidit (editio etc.) édité par
edd. editiones éditions
em. emendat (emendatione, etc.) uel a quodam verbo antecedenti deductum correction d’auteur
eras. erasit (etc.) (V) a été gratté (par T)
exp. expunxit (expunctum, etc.) (V) a été exponctué (dans T)
expl. explicit termine
f. folium (folia, etc.) feuillet
fort. fortan, forsitan, fortasse peut-être
hab. habet (etc.) a (verbe avoir) ; voir plus bas « Non hab. »
hom. homoeoteleuton (homoioteleuton) omis par saut du même au même
i. e. id est c’est-à-dire
illegibilis propter compacitatem ligaturae illegibilis propter compacitatem ligaturae désigne tout passage difficile à lire sur mf. ou sur original à cause d’une reliure trop serrée
imp. imperfecte (id est inceptum et nondum perfectumex toto factum) incomplet, inachevé
inc. incipit, incipiendo (etc.) commence
inf. inferior (inferius etc.) inférieur, au-dessous
interl. interlinearis (inter lineas interjectum, etc.). glossa intelinearis. en interligne
inv. invertit (ordo præposterus, inversus, etc.) (l’ordre de V1 – V2) est inversé (dans T)
iter. iteratum, etc. (V) a été répété (dans T)
lac. lacuna (id est spatium vacans in codice) lacune, espace laissé blanc
lect. lectio leçon
leg. legit legi j’ai lu V (ou T lit V)
legend. legendum il faut lire
lem. lemma-tis lemme, expression du texte commenté
lib. liber (etc.) livre
lin. linea ligne (d’un manuscrit, d’une édition). Ne pas confondre avec verset (v.)
litt. littera (etc.) lettre
loc. cit. loco citato à l’endroit (du lemme commenté) cité
m. manus (etc.) main
mac. macula, maculatum V est taché dans T
man. post. manus posterior (etc.) main plus tardive que celle du copiste
marg. margo, in margine. glossa marginalis. (V a été ajouté) dans la marge (de T)
ms. codex manu scriptus manuscrit
mss. codices manu scripti manuscrits
mut. mutavit / mutatum est a changé / a été changé
mutil. mutilatus mutilé
n. numerus (lineæ, paginæ, etc.) numéro
obsc. obscurus (vel non liquet) obscur, peu lisible
om. omisit (omittitur, omissio, etc.) omet
p. pagina (etc.) page
Parall. Parallelia introduit la référence à des lieux parallèles du passage cité chez un même auteur
parall. : loci paralleli passages de la Glose où se retrouve une expression proche (toujours en fin de note)
passim passim et à de nombreux autres endroits
percol. percollatum T entièrement collationné
perp. perperam V est incorrect (faute de latin rejetée, etc.)
plerique codd. plerique codices la majorité des témoins (collationné pour une édition ; dans le cas où la leçon retenue par l’éditeur est minoritaire)
post.. posterior (etc.) après
pr. m. prima manus (etc.) : ante sigla alicuius codicis, formam pristinam textus a librario principali scripti significat (V a été copié de) première main (par le copiste de T)
praef. præfatio (prolegomena, introductio, etc.) préface
praem. præmittit (etc.) V est ajouté avant T
q. quaestio question
qa. quaestiuncula questioncule
ras. rasura (etc.) (V est écrit sur un texte) gratté (illisible dans T)
rest. restitutum est (restituit, etc.) : debito loco relatum est V restitué par T
revera revera plus exactement, en réalité (introduit la correction d’une affirmation du texte édité)
scil. scilicet à savoir
scol. scholia glose de la Glose ajoutée en marge
scrips. scripsimus nous faisons le choix d’écrire ainsi V (choix de graphies)
sec. secundum selon ou second
sec. m. secunda manus seconde main (du copiste de T, intervenu après la copie initiale). Ne pas confondre avec al. m.
sic sic (V est bien écrit) ainsi (dans T)
sine lem. init. sine lemmate / lemmatibus initii sans les mots commentés souvent répétés au début d’une glose marginale (plus rarement interlinéaire)
sqq. et sequens, et sequentes, etc. et suivants
subscr. subscriptus (subscriptio etc.) écrit en dessous
sup. super, supra au-dessus
suppl. supplevimus nous (l’éditeur) complétons
t. tomus tome
tert. tertium (etc.) troisième
transp. transposuit a transposé
Ut laud. ut laudat / laudant V est cité littéralement par N
Ut ref. ut refert / referunt N renvoie à V sans en donner la teneur
ut ref. ut refert, ut referunt comme cité (par N ou dans X)
v. versus (in opere poetico, in Sacra Scriptura, etc), non linea, quæ per lin. indicatur verset (pour les textes poétiques et les versets de la Bible). Ne pas confondre avec ligne (lin.)
v. g. verbi gratia par exemple
vid. videtur (videas, vide, etc.) voir, allez voir
vol. volumen volume
Vulg. Vulgata Sacræ Scripturæ interpretatio version latine de la Bible (indiquer plutôt le sigle de l’édition utilisée)

Comment citer cette page ?
Morard Martin (dir.), « Abreviationes et compendia apparatuum » , Glossae Scripturae Sacrae-electronicae (Gloss-e), Institut de recherche et d'histoire des textes (IRHT-CNRS), 2016 (permalink : http://gloss-e.irht.cnrs.fr/php/liste_abreviations_apparats.php). Consultation du 21/04/2019.