Glossa media

<26.370-1> Dedicatio ‘Heribertus Durus sensus’

Numérotation du verset Ps. Prol.370-1,1 
prol.|A
Hoc in PsalteriO | quicumque legens meditaris,
Es velut in stadiO | ridendus si pigritaris.
Ruminet ergo piO | cor amore quod ore profaris;
Instet ad hoc ratiO | cognoscere quod modularis.
Brutus es obsequiO | si psallens mente vagaris.
Exue te vitiO | sistendo chorove vel arris.
Rectus in hoc studiO | recte psalmista vocaris.
Tuncque procul dubiO | pure Domino famularis,
Vocis in officiO | si mente sonos imitaris.
Sic iam de braviO | certus spe glorificaris.
A ¶Codd. : P12004, f. Ir  ; ed. Delisle, Le cabinet des manuscrits, t. 2, p. 115.
¶Nota : Ce poème en quatre strophes est la signature du moine désigné par l’acrostiche des deux premières strophes. Dans le manuscrit, les assonances ou rimes internes et finales (que nous mettons en évidence en rouge) ne sont pas répétées à leur place mais copiées une seule fois et reliées par des traits aux mots auxquels elles appartiennent. La disposition spatiale des périodes forme ainsi des diagrammes géométriques qui suggèrent plusieurs lectures alternatives des éléments du texte. La première strophe joue sur le champ sémantique et lexical des dispositions et des actes associés à la psalmodie. La seconde strophe est une variation libre sur le thème des vertus des Psaumes. Le rôle de l’auteur, Heribert Durus Sensus ( Dursens ), n’est pas évident. Identifié par Delisle (loc. cit. supra, p. 114-115) au moine homonyme mentionné dans le Cartulaire blanc de Corbie à la date de 1178 (Paris, BnF, lat. 17759 , f. 96) qui apparaît au frontispice de plusieurs manuscrits de Corbie offrant un livre ou mentionné comme celui qui les a faits rénover ( renovari fecit) . Il s’agit probablement du responsable du scriptorium de l’abbaye ou du prieur claustral de l’époque (en charge de la bibliothèque ex officio ). – Notre édition diffère de celle de Delisles non par le texte mais par la disposition graphique et la mise en forme des désinences rimées, bien que des contraintes techniques ne nous aient pas permis de reproduire typographiquement le diagramme original (voir la reproduction du manuscrit en activant ce lien ). [MM2023]
Numérotation du verset Ps. Prol.370-1,2 
prol.| Disce super psalmis quod habundant viribus almis;
Virtus illorum penetrat secreta polorum;
Reddit iocundum quemvis animo gemebundum;
Vincula peccati levat obsistit levitati,
Solatur mestos reprimit motus inhonestos;
Submonet et mentem sibi placet ut omnipotentem;
Excitat ignavos revocans a crimine pravos.
Non tacet inferna spondet quoque regna superna.
Signat et omne bonum sine fine Dei fore donum.
Verrit iter morum medicinam fert viciorum ;
Subditur et dignus finis quia laude benignus.
Numérotation du verset Ps. Prol.370-1,3 
prol.| Hiis aliis - que bonis variis - psalmi decorati,
Simpliciter - per cordis iter - vocisque rotati,
Fructificant - quia gratificant - summe bonitati.
Nunc gravibus - quia criminibus - miser ha! male nector,
Te precibus - quam supplicibus - pulso, tibi flector,
Ut meliorem - non immemorem - nostri fore, lector.
Dulcorem - non indecorem - summus tibi rector,
Numérotation du verset Ps. Prol.370-1,4 
prol.| Quando sacre libro Scripture pandet in isto,
Quem fieri feci qui versibus his quoque lusi,
In quibus est nomen quod in ethere fulgeat. Amen.



Comment citer cette page ?
Martin Morard, ed., Gilbertus Pictaviensis, Media Glossatura (Ps. Dedicatio ‘Heribertus Durus sensus’), in : Sacra Pagina, IRHT-CNRS, 2024. Consultation du 21/05/2024. (Permalink : https://gloss-e.irht.cnrs.fr/php/editions_chapitre.php?id=media&numLivre=26&chapitre=26_Prol.370-1)

Notes :